Guide de choix pour votre motoculteur ou motobineuse

Comment choisir un motoculteur

Choisir d’utiliser un outil de motoculture pour cultiver le sol permet d’économiser beaucoup de temps et d’efforts au jardinier amateur ou professionnel. Mais devant la diversité des motoculteurs existants, des outils et accessoires disponibles, ainsi que des prix de ventes, comment choisir celui qui vous conviendra le mieux ? Voici nos conseils en fonction de l’utilisation que vous allez faire de votre motoculteur.

Présentation des deux types d’outil de motoculture

Pour cultiver le sol il existe principalement 2 types d’outils :

  • la motobineuse : elle convient pour travailler la terre en surface, pour retourner la terre et ainsi préparer le sol pour la plantation à venir.
  • Le motoculteur : permet de travailler la terre en profondeur. Plus puissant, il est recommandé pour des travaux intensifs et peux être équipé de différents outils pour s’adapter à tous types de travaux.

La puissance de l’outil va essentiellement dépendre de sa motorisation. La motobineuse pourra être équipée soit d’un moteur électrique, soit d’un moteur thermique. Le motoculteur, plus imposant, reposera toujours sur un moteur thermique.

Quelle taille d’exploitation

Il convient dans un premier temps de réfléchir à la quantité de travail que vous allez effectuer avec votre outil de motoculture. Cela va conditionner le type de motoculteur et de motorisation dont vous aurez besoin.

Pour une surface réduite, c’est à dire inférieure à 100m², la motobineuse électrique est parfaitement adaptée. Pour les surfaces moyennes (entre 100m² et 1000m²) ou grandes (supérieures à 1000m²) il est recommandé de choisir une motorisation thermique. Par ailleurs pour les exploitations de grande taille même la motobineuse thermique montre ses limites et le motoculteur prend tout son intérêt.

Quel type de travaux?

Il s’agit ici de définir vos besoins, les travaux pour lesquels vous voulez utiliser votre outil et de prendre connaissance des possibilités ainsi que des limites de chaque type de motoculteur :

Les motobineuses électriques sont à réserver aux travaux de sarclage et de binage. Pour les modèles essences les possibilités s’élargissent un peu mais il faudra chercher parmi les modèles les plus puissants, capables d’équiper des accessoires, pour couvrir la quasi-totalité des besoin en motoculture.

Le motoculteur quant à lui pourra réaliser tout type de travaux. En fonction des besoins de son utilisateur on pourra l’équiper d’outils spécifiques à des tâches précises. On peut par exemple équiper le motoculteur d’une arracheuse de pommes de terre pour l’utiliser dans ce cas précis.

Fréquence d’utilisation

On distingue ici deux comportement de la part de l’utilisateur.
D’un côté on aura le particulier qui cultive son propre jardin. Il va utiliser son outil de motoculture sur une période relativement courte de l’année, pendant la saison selon ce qu’il choisit de planter.
De l’autre côté il y a le professionnel qui va cultiver son terrain toute l’année et de façon intensive.

Plus vous allez utiliser votre outil, et plus vous apprécierez d’avoir un outil puissant, qui vous facilitera le travail.

Si l’investissement est trop important pour un modèle neuf, acheter un motoculteur occasion peut s’avérer très intéressant. Pensez également qu’il y a des possibilités pour louer un motoculteur pour des besoins ponctuels. La location peut également vous permettre de tester un motoculteur avant de vous décider pour un achat.

Pour plus d’informations, visitez notre guide pratique Motoculteur, posez vos questions directement à des professionnels, sur http://motoculteur.comprendrechoisir.com

À propos de l'auteur