New Holland dévoile sa vision du tracteur de demain

Lors de sa participation au plus grand salon agricole en extérieur des Etats Unis – Farm Progress Show 2017 – New Holland (groupe CNH Industrial) a dévoilé la prochaine génération de tracteur fonctionnant au méthane et en a profité pour repenser en partie le design traditionnel de ses tracteurs.

Le nouveau concept du constructeur italien est basé sur l’idée que les exploitations agricoles du futur seront énergétiquement indépendantes, produisant elles-mêmes leur propre énergie et carburant grâce au recyclage de la biomasse.

Ainsi, les moteurs des tracteurs New Holland utilisent une technologie au gaz naturel, développée par FPT Industrial (née de la scission de Fiat Powertrain Technologies), qui a produit plus de 30 000 moteurs de ce type pour camions et bus. La puissance maximale de  ces moteurs est de 180 chevaux et le couple maximal de 740Nm, identiques aux moteurs diesel. En plus de l’utilisation des cultures comme source d’énergie en circuit fermé, il est possible de récupérer les résidus de récolte pour produire du biométhane (issu de la fermentation des matières organiques), un carburant produisant 80% d’émissions en moins et ne dégageant aucun CO2. Le seul système de post traitement nécessaire est un convertisseur catalytique classique. Le carburant est stocké dans une structure intégrée à l’avant du tracteur, ainsi que dans deux réservoirs sur la gauche et la droite de la machine.

New holland methane

Au-delà de la nature écologique de son carburant, c’est surtout le design du tracteur qui attire l’attention. Le vitrage complet entourant toute la cabine offre une visibilité à 360 degrés. Le toit en dôme crée un design panoramique tandis que des caméras 360 degrés retransmettent les images sur un écran situé sur le volant à moyeu fixe.

Une console placée sur l’accoudoir droit est combinée à un écran interactif situé au-dessus de la tête du conducteur de manière à ce que ce dernier dispose des informations en temps réel. En outre, les données importantes peuvent être « balayées » vers le centre du volant. Le plafond panoramique est constitué de trois sections : la première retransmet les images de la caméra, remplaçant ainsi les rétroviseurs, la seconde centralise des informations moins consultées telles que le régime de la prise de force, la hauteur du relevage, le flux hydraulique, les appareils d’éclairage…Enfin le troisième écran affiche des données relatives à la météo ou aux cours des céréales.

Une commande vocale permet au conducteur de garder les deux mains sur le volant à tout moment. De plus, le tracteur peut être localisé et déverrouillé via une identification par empreintes digitales. Ce n’est qu’une fois les empreintes reconnues que le tracteur peut démarrer. Le smartphone du conducteur peut également être utilisé pour plusieurs tâches : contrôle du relevage arrière ou encore facilitation des manœuvres d’accrochage des outils.

Ce tracteur New Holland comprend aussi des technologies de pointe en matière d’agriculture de précision et de technologies autonomes, notamment la détection automatique des obstacles. New Holland affirme que même si ce tracteur ne sera pas forcément commercialisé sous cette forme, de nombreux éléments de sa technologie seront intégrés dans ses prochains modèles.

new_holland_methane

 

Agriaffaires