John Deere, la marque qui révolutionna l’agriculture

John Deere Retro

L’invention qui marqua l’agriculture du XIXème siècle

La société John Deere prend son nom de son fondateur, forgeron né en 1804 aux États-Unis. En 1837, John Deere eut L’idée qui marquera le reste de sa vie. Il inventa une charrue à versoir en acier poli dans laquelle la terre ne s’accumulerait pas dans le soc, invention qui s’avèrera être une véritable révolution pour l’agriculture de l’époque.

En 1842, il construisit 100 charrues et dédiait ses journées entières à la fabrication et commercialisation de ses produits.
Pendant les années suivantes, John Deere s’associe à de nouveaux partenaires et son entreprise devient « Deere, Tate & Gould » en 1850. À partir de 1852, la société poursuit le rachat de nombreux petits machinistes agricoles et dans son expansion la société va changer de nom à maintes reprises jusqu’à 1868 où elle prend finalement le nom de « Deere & Company ».

Quelques années plus tard, la société bat ses premiers records avec sa charrue à siège (créé en 1875) qui permet au fermier de s’assoir confortablement. En 1883, 7824 unités sont vendues.
Cependant, l’innovation ne s’arrête pas pour la Deere Company, en 1877, la première planteuse de maïs voit le jour, puis, en 1880, apparaissent les remorques et les chariots, et enfin en 1894, la société se lance dans la production de bicyclettes.

John Deere Collage

L’innovation comme moteur de la société

Malgré l’apparition des tracteurs à vapeur à partir 1880, John Deere ne s’intéressera à ces engins qu’en 1918 avec le rachat du fabriquant Waterloo Boy. Ce rachat marquera un réel tournant pour la marque qui fera du tracteur son coeur de métier.
En 1923, John Deere crée alors le premier tracteur à son nom, le modèle D à moteur bi-cylindre. Ce tracteur connaitra un succès fulgurant et figurera pendant près de 30 ans dans le catalogue de la marque.
Deux ans après, sous la pression de la concurrence d’IHC avec son tracteur GP (General Purpose), John Deere introduit sur le marché un GP Wide-Tread devenant alors le premier tracteur avec un avant de type tricycle.

En 1934 et 1935, John Deere lance les modèles A et B, qui se seront les modèles les plus vendus de l’histoire de la société et seront présents dans le catalogue jusqu’en 1952. Le modèle suivant, le modèle L introduit sur le marché au début de la Seconde Guerre Mondiale connaitra lui aussi un grand succès. Cependant, pendant la guerre, la société est réquisitionnée pour produire notamment des munitions, des tracteurs militaires et des pièces d’avion.

Après la guerre, John Deere poursuit son chemin et continue d’innover. Le modèle M fait son apparition et avant d’être transformé deux ans plus tard avec un train roulant à chenilles pour devenir le modèle MC.
C’est avec ce dernier modèle de tracteur, maintenant devenu en un « bulldozer », avec son placement d’une lame à l’avant, que la Worldwide Construction Equipment Division (division des équipements de construction) naît introduisant alors une diversification dans l’activité de la société avec désormais des engins de travaux publics.

Depuis ces années fastes jusqu’à aujourd’hui, la société John Deere n’aura cessé de se distinguer par ses innovations. Aujourd’hui, la société se positionne comme l’une des plus anciennes entreprises industrielles des États-Unis et s’impose comme l’un des leaders dans le domaine agricole et de la construction.

 

Article par La Boutique du Tracteur

La Boutique du Tracteur

Lucie Pichon