Interview de Community Manager agricole #1

interview1agriaffaires

Quel est le lien entre Flavien ROUSSEL, Fabien RENOU, Claire LAMY-GRANDIDIER et Gilles BIVAUD ? Tous les quatre sont passionnés par l’agriculture et ils sont aussi chacun administrateur d’une page Facebook. Chaque jour, ils reçoivent des dizaines de photos en provenance d’agriculteurs et les publient sur leur page fan.

Nous sommes partis à leur rencontre pour les connaître un peu plus. Aujourd’hui, c’est Flavien et Fabien qui vous parleront. Le prochain billet sera consacré à Claire et Gilles.

1/ Pouvez-vous vous présenter et expliquer ce qui vous a motivé à créer une page fan pour recenser les photos des agriculteurs ?

Flavien ROUSSEL– Very Important Paysans  

« Flavien ROUSSEL, étudiant en formation agricole, facteur remplaçant, conseiller municipal à Curvalle 81250. Je n’ai pas créé la page, c’est Félix Bonlieu (étudiant à Lassalle Beauvais) qui l’a créée. Depuis 2013, je m’efforce de partager les photos que les fans envoient afin de montrer au quotidien ce qui se déroule à la campagne au rythme des saisons.»

Fabien RENOU – Agriculture de l’Ouest

« Je me prénomme Fabien RENOU, j’ai 18 ans, je suis actuellement en terminale STAV (science et technologie de l’agronomie et du vivant) et je souhaite poursuivre l’année prochaine un BTS ACSE.

Il a deux ans, j’ai décidé avec mon ami Baptiste, voyant d’autres pages se créer, de créer la nôtre. Au départ, l’objectif de notre page était de publier nos photos que l’on prenait pendant la semaine mais par la suite, le nombre de  « j’aime » augmentant (31 000 aujourd’hui), nous avons alors changé d’objectif.

Maintenant, on continue à publier nos propres clichés, mais les fans peuvent nous envoyer aussi des photos de leur quotidien pour que l’on les publie sur notre page. On propose aussi des concours, des événements et rencontres pour échanger avec les fans. »

2/ Pensez-vous que les agriculteurs sont ultra-connectés ? Comment faites-vous pour gérer votre page ?

Flavien ROUSSEL– Very Important Paysans  

« Le taux d’équipement et d’utilisation des smartphones dans l’agriculture est très faible. Le terme ultra connecté n’a de sens que pour une minorité d’agriculteurs, à l’image des ultra-geeks non-agricoles. La majorité des applications existantes sont repoussantes et mal conçues. La science du vivant et l’expérience sont souvent moins prise de tête que l’informatique. Cependant, Internet peut être un bon moyen pour les agriculteurs de partager leur passion (agricole et non-agricole) avec beaucoup plus de personnes.

La gestion de la page passe souvent par des programmations pour éviter de se faire dépasser par des afflux de photo. Je mets un point d’honneur à susciter des débats constructifs et à modérer les interventions trop vindicatives avec le soutien de notre modérateur Richard. Il a été repéré pour ses interventions abouties, fines et saupoudrées d’humour et a accepté de venir en renfort. »

Fabien RENOU – Agriculture de l’Ouest

« Je vais vous répondre sincèrement… sur les pages agricoles et encore plus sur “Agriculture de l’Ouest”, nous avons un public jeune. Il est âgé entre 16 ans et 25 ans et ce sont des étudiants, des jeunes travailleurs mais surtout des passionnés par le secteur!

Les agriculteurs commencent à arriver sur les réseaux sociaux mais doucement. Ce que je pense en voyant tous ces jeunes, c’est que la relève est assurée et elle arrive en force ! N’oublions pas que c’est la force de demain !

Du côté de la gestion de la page, nous sommes 8 administrateurs qui publions régulièrement les photos reçues. Une majorité des administrateurs sont situés dans l’ouest : Vendée, Loire-Atlantique, Finistère et de la Manche, et les autres se situent dans les Vosges, Saône, Loire et même en Belgique.

Les créateurs s’occupent essentiellement de gérer le côté administratif de la page : les messages, les mails, le compte Twitter, les statistiques etc…

Nous essayons de faire un petit débriefing avant chaque rentrée scolaire pour voir ce qui convient et ce qu’il faut améliorer. Nous avons aujourd’hui une équipe soudée qui fonctionne ! Nous espérons aller encore plus loin ensemble. »

Mots-clés :

Lucie Pichon